Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 16:50

decompte.gifNos démarches et nos consultations préparatoires à la fondation en Franche-Comté de l'association loi de 1901 qui servira de structure à Paradoxe(s) se poursuivent. Nos discussions nous ont plus particulièrement permis de nouer des contacts avec les équipes municipales de Lons-le-Saunier (Jura), Maîche (Doubs) et Gray (Haute-Saône). Selon la sensibilité artistique des élus, l’histoire des communes et les politiques culturelles déjà à l'oeuvre, nos discussions portent évidemment sur des points différents. Toutefois, une question revient toujours au centre du débat : où situer le point d'équilibre entre la dimension artistique de notre projet et notre métier, c'est bien de faire du théâtre - et sa dimension culturelle décisive - nous nous expliquions ici même de notre désir d’ancrer notre travail dans un territoire, auprès d'une population (cliquez ici pour lire ce billet) ?


L'action culturelle est une notion très large que nous tâchons donc de préciser ici afin d'éviter les confusions. Nous ne concevons pas les actions que nous comptons mettre en place comme des activités coupées de notre démarche créatrice. Il ne s'agit pas de simples moyens d’intéresser les collectivités pour obtenir leurs faveurs en créant une sorte de service public de l'animation. Nous ne sommes pas non plus les tenants d'une conception missionnaire de la culture qui demande aux artistes d'aller colmater les brèches de la société. Nous ne sommes ni des enseignants ni des travailleurs sociaux. Nous ne sommes pas artistes la moitié de notre temps, et agents culturel l’autre moitié. Nous voulons mettre en place des actions qui nous permettent d'aller à la rencontre de notre public. Nous avons le sentiment qu'il viendra plus nombreux et mieux armé pour apprécier notre travail, si nous lui proposons de le rencontrer en dehors des représentations, de l'initier à notre travail. Cette mise au point faite, tant mieux si ces actions créent du dynamisme dans les collectivités ou raffermissent le lien social. Tant mieux si des artistes, tout en restant ce qu'ils sont, peuvent apporter plus à leur public que le temps d'une soirée au théâtre, ce qui est déjà beaucoup ! Oui, nous irons dans les établissements scolaires et dans les associations diriger des ateliers, susciter des rencontres, des débats, jouer. Mais nous le ferons pour aider notre public potentiel à accéder à notre art. L'action culturelle c’est proposer un chemin vers l'art à ceux qui ne s’y sentent pas chez eux.

Henri Dalem

Partager cet article

Repost0

commentaires

Actualité

Prochaines représentations de Femmes de fermes les 4 et 5 novembre 2016 en Aveyron (toutes les dates dans le calendrier).

Recherche

Qu'est-ce que Paradoxe(s)

Bienvenue sur blog de Paradoxe(s), la compagnie dramatique fondée et dirigée par Paméla Ravassard et Henri Dalem. Notre compagnie, qui s'est fixée pour but l'exploration du répertoire contemporain, est soutenue par la Région Franche-Comté et le Département du Doubs.

RSS

Cliquez sur le logo pour vous abonner au flux RSS de Paradoxe(s) et recevoir de nos nouvelles à la publication de chaque nouveau billet.