Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 16:05
Fin avril, Paradoxe(s) a investi la salle de cinéma et de théâtre de Charmoille, dans le Doubs, mise à notre disposition par la Communauté de Communes sur laquelle est implantée la compagnie. Nous remercions chaleureusement ces collectivités, qui nous ont permis de répéter notre prochain spectacle dans des conditions idéales, et plus particulièrement José Sorribès, pour son soutien déterminant.

Cette résidence en milieu rural, qui est inscrite au coeur du projet de notre compagnie, s'est déroulée dans des circonstances d'autant plus favorables que nous venions d'apprendre que, comme la Région, le département du Doubs nous accordait son aide pour notre premier projet, créé le 16 mai prochain au Théâtre de Bligny.

Après deux ans de travail, il semble donc que la création et l'implantation de Paradoxe(s) en Franche-Comté soit en passe de devenir une réalité et un succès !

Partager cet article

Repost0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 16:03
A deux semaines de la création du Mot "progrès".... Paméla Ravassard et Henri Dalem animeront à un Café à écrire organisé par le Théâtre de Bligny, qui nous accueille en résidence pour nos dernières répétitions.

Imaginées par l'équipe du théâtre, ces rencontres permettent aux artistes en résidence de faire la connaissance de leur futur public, et réciproquement. Séparés en deux groupes, les participants écriront des textes sur des thèmes proches de la pièce que nous répétons, puis ces textes seront immédiatement mis en scène par le second groupe.

Rendez-vous sur le site suivant pour plus d'informations.

Partager cet article

Repost0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 16:02
C'est avec beaucoup de joie que nous venons d'apprendre que le premier projet de Paradoxe(s), Le Mot ''progrès" dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux, avait reçu une subvention du Conseil Régional de Franche-Comté au titre du soutien aux talents émergents.

Cette aide est une reconnaissance du sérieux de notre projet, de nos ambitions artistiques et de notre ancrage local. Un tel soutien, moral et financier, est crucial pour une jeune compagnie comme la nôtre. Cette somme sera bien nécessaire pour monter la pièce de Visniec, dont les répétitions s'accélèrent. C'est pourquoi nous tenons à remercier particulièrement les élus, les responsables des structures culturelles et les fonctionnaires territoriaux qui ont su nous aider depuis bientôt deux ans à concevoir ce projet.

Partager cet article

Repost0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 16:00
img0115.jpgA un mois de la création du Mot "progrès" dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux, l'équipe du spectacle s'agrandit.

Nous accueillons tout d'abord Guillaume Desmeytere, qui créera les lumières de cette production.

Nous avons également décidé de traiter certaines scènes en vidéo, et c'est Virgile Pons qui est chargé de leur réalisation. En plus des comédiens présents sur le plateau, apparaîtront à l'écran Renaud Garnier, Raphaël Grillo, Jean-François Kopf et Adrien Melin (ce dernier devait initialement tenir le rôle de la mère mais il a été remplacé par Laurent Labruyère pour incompatibilité de planning).

Ci-contre une photo des répétitions à l'Institut Culturel Roumain de Paris, avec Laurent Labruyère, Paméla Ravassard et Garlan Le Martelot.

Partager cet article

Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 15:58
A l'invitation de Mme Vandichèle, professeur d'Histoire-Géographie au Lycée Marcel Pagnol (Athis-Mons), Paméla Ravassard et Henri Dalem sont allés rencontrer les élèves de seconde qui assisteront la semaine prochaine à une répétition publique du Mot "progrès" dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux à l'Insitut Culturel Roumain.

Les élèves, qui avaient préalablement étudié en cours l'histoire des Balkans, ont été particulièrement sensibles au traitement de l'histoire récente par Matéi Visniec. Peu habitués au théâtre contemporain, ils ont plongé sans réserve dans la pièce grâce à son style oral ciselé, et ils se sont prêtés aux exercices de lecture en espace de certaines scènes proposés par l'équipe venue à leur rencontre.

Durant deux heures, entre discussion, questions, réflexions sur la pièce ou sur le théâtre de façon plus générale, un échange très enrichissant s'est instauré. La suite vendredi prochain à l'Institut Culturel Roumain.

Partager cet article

Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 15:54
icrparis.jpgDu 6 au 10 avril, l'Insitut Culturel Roumain de Paris accueillera généreusement pendant une semaine les répétitions du Mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux de Matéi Visniec.

Vendredi 10 après-midi, la répétition sera ouverte au public, notamment aux scolaires. Si vous souhaitez y assister, merci de nous contacter.

Nous tenons à remercier chaleureusement pour leur hospitalité Mme Cârneci (directrice) et Mme Edwards (directrice adjointe).

Partager cet article

Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 17:11
10.jpgLes répétitions du Mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux ont commencé lundi 9 mars au Théâtre Jacques Brel de Champs-sur-Marne !

Ci-contre, une photo de Paméla Ravassard (le père) et Laurent Labruyère (la mère) lors du premier essayage des masques et des costumes.

Partager cet article

Repost0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 17:09
Alors que débutent demain les répétitions du Mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux, la première production de Paradoxe(s), Garlan Le Martelot, qui y tient le rôle principal, joue avec élégance et intensité le rôle de l'enfant dans En attendant Godot au Théâtre de l'Athénée.

La mise en scène de Bernard Levy est très intéressante : toute en discrétion, elle fait le choix de l'intelligence du spectateur en ne cadenassant pas le sens.

Toute les informations sur
le site du théâtre.

Partager cet article

Repost0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 17:07
icone1.bmpVotre générosité est primordiale pour l'équilibre financier de nos projets. Si vous souhaitez aider notre compagnie, que vous soyez une entreprise ou un particulier, Paradoxe(s) est une association habilitée à recevoir vos dons et à faire bénéficier ses mécènes d'une réduction d'impôts. Celle-ci est de 60% du montant du don pour les entreprises, et de 66% pour les particuliers. Pour les entreprises, la loi nous autorise à faire figurer le logo ou le nom de nos donateur sur les documents de communication.

Dans le contexte actuel de pénurie dans le domaine culturel, ce dispositif vise à inciter particuliers et entreprises à participer au financement de la création artistique. Nous sommes très heureux de pouvoir vous en faire profiter.

Vous pouvez adresser vos chèques à Paradoxe(s), 14 rue de Valoreille, 25380 Droitfontaine Belleherbe. Nous vous renverrons le reçu à fournir à l'administration pour justifier de la réduction d'impôts à laquelle votre don vous donnera droit. N'hésitez pas à nous
contacter pour connaître les détails de ce dispositif.

Partager cet article

Repost0
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 17:04
Dans Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux, c'est finalement Laurent Labruyère qui remplacera Adrien Melin, retenu par les prolongations du Diable rouge où il triomphe au côté de Claude Rich.

Laurent Labruyère a déjà travaillé deux fois sous le direction d'
Henri Dalem, d'abord dans La Guerre, de Goldoni, au Théâtre Mouffetard, où il interprètait les rôles de Don Egidio et de Don Ferdinando, et cette saison dans Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ? (spectacle jeune public).

Co-directeur de la compagnie « Le Rugissement de la libellule », il a joué dans Le Théâtre ambulant Chopalovitch, et Novgorod Sortie Est. Sa première pièce, La Baleine, a été jouée à Nanterre et en Avignon dans une mise en scène dont il était l'auteur.

Il a également joué plusieurs fois au Sudden Théâtre sous la direction de Raymond Acquaviva (Aux Larmes, Citoyens) et de Roch-Antoine Albaladéjo (Ruy Blas, Les Caprices de Marianne, Feydeau inconnu).

Partager cet article

Repost0

Actualité

Prochaines représentations de Femmes de fermes les 4 et 5 novembre 2016 en Aveyron (toutes les dates dans le calendrier).

Recherche

Qu'est-ce que Paradoxe(s)

Bienvenue sur blog de Paradoxe(s), la compagnie dramatique fondée et dirigée par Paméla Ravassard et Henri Dalem. Notre compagnie, qui s'est fixée pour but l'exploration du répertoire contemporain, est soutenue par la Région Franche-Comté et le Département du Doubs.

RSS

Cliquez sur le logo pour vous abonner au flux RSS de Paradoxe(s) et recevoir de nos nouvelles à la publication de chaque nouveau billet.