Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 12:41

Nous venons d'apprendre avec une grande joie que le Conseil Régional de Franche-Comté avait de nouveau décidé de soutenir l'action et les projets de notre compagnie.

 

Cette confirmation de l'intérêt et de la confiance que nous accorde la Région arrive à point nommé, au moment où nous réglons les derniers détails de notre premier stage d'été, le planning de la prochaine saison, la production de notre seconde création, et où nous lançons la production du projet suivant (et oui, il faut voir loin !).

 

Evidemment, toutes ces activités feront binetôt l'objet d'articles plus détaillés sur ce blog, mais nous en livrons néanmoins ici les grands lignes.

 

Cet été, nous proposerons donc aux amateurs des environs de la Communauté de Commune du Doubs où nous sommes implantés un stage d'une semaine autour du texte de Matéi Visniec que nous avons monté en 2009.

 

A la rentrée, nous plongerons dans les répétitions de Femmes de ferme, spectacle dont la création devrait avoir lieu au Théâtre de Charmoille avant des représentations à Morteau et à Maîche (sous réserve). La saison suivante, nous tâcherons d'intégrer ce spectacle à la saison culturelle du département afin de le diffuser le plus largement possible au plan local.

 

Nous sommes extrêmement heureux d'annoncer également la reprise, au Théâtre de Morteau, du Mot "progrès"... que nous jouerons pour la première fois en Franche-Comté, et dont nous espérons ainsi relancer la diffusion. C'est un spectacle qui nous tient beaucoup à coeur.

 

Avec plusieurs collectivités du Doubs, nous réfléchissons à des actions ponctuelles à la faveur du "Printemps des poètes" ou d'"A vous de lire", afin de renforcer la présence de la troupe sur le territoire où elle est implantée.

 

Enfin nous travaillons à un ambitieux projet pour le début de l'année 2012, une production de L'Absence de guerre de David Hare pour laquelle nous sommes actuellement à la recherche de partenaires.

Partager cet article

Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 11:38

nullDans la petite salle du TGP, Dag Jeanneret met en scène Occident, une pièce coup de poing de Rémi de Vos. La scénographie épurée sert d'écrin à une succession de moments qui se ressemblent, et où se déploie la violence verbale extrême et quotidienne d'un couple ordinaire. Lui (Philippe Hottier) noie dans l'alcool son impuissance, son racisme et sa médiocrité. Elle (Stéphanie Marc) fait le choix d'une résistance passive qui achève de les détruire tous deux.

 

Occident, qu'on pourrait sous-titrer "malaise dans la civilisation", est une pièce dure, violente, ordurière. Elle provoque dans ses premières minutes une forte réaction de rejet chez le spectateur. On préférerait ne pas être là, ne pas être témoin de la crasse qui suinte des mots et des situations. Puis on se laisse emporter par le traitement comique de cette brutalité. Le metteur en scène et ses interprêtes ont fait un choix ambitieux : mettre la virtuosité au service de la médiocrité. Cette question de la représentation d'un état émotionnel par une interprétation anti-naturaliste était au coeur de nos préoccupations durant les répétitions du Mot "progrès" de Visniec.

 

Une expérience théâtrale répétée en 10 jours, et un succès remarquablement dérangeant. A voir jusqu'au 18 avril (lien vers le site du TGP) !

Partager cet article

Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 15:04

nullPour son second projet dramatique, Femmes de fermes, notre compagnie a de nouveau obtenu le soutien du Conseil Général du Doubs.

 

Nous sommes à la fois heureux et reconnaissants de cette marque de confiance qui confirme l'intérêt de notre département pour notre travail de création et d'implantation. Il s'agit à la fois d'une reconnaissance des actions accomplies la saison passée avec notre premier projet, Le mot "progrès"... de Matéi Visniec, et d'un désir d'impliquer la collectivité dans notre nouveau projet.

 

Femmes de fermes, adaptation de l'ouvrage du même titre publié par Marie-Anne Dalem aux Presses du Belvédère, devrait être créé d'ici la fin de l'année 2010.

 

Nous profitons de l'occasion pour annoncer la mise en chantier de notre projet suivant. En effet, tout en maintenant au plus haut notre niveau d'exigences artistiques, Paradoxe(s) souhaite alterner des projets ayant avant tout des perspectives diffusion régionale - comme Femmes de fermes - et des projets plus lourds produits et diffusés dans toute la France - comme la pièce de Matéi Visniec produite la saison passée, et L'Absence de guerre de David Hare, projet qui devrait voir le jour au début de l'année 2012.

 

Ecrite au début des années 1990 par le britanique David Hare, la pièce traite des difficultés du Parti Travailliste à reconquérir le pouvoir à la fin de l'ère Thatcher/Major. Il s'agit donc -chose rare en France - d'un théâtre s'emparant du fait politique.

 

Mais nous n'en sommes qu'au tout début de cette aventure !  

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 23:10

Chères amies, chers amis,F1010001.JPG

 

Tous les artistes qui travaillent avec Paradoxe(s) se joignent à nous pour vous souhaiter une très bonne et heureuse année 2010.

 

Nous profitons aussi de ces vœux pour vous donner quelques nouvelles de la compagnie et de son travail.

 

En 2009, Paradoxe(s) a donc créé son premier spectacle, Le mot « progrès » dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux de Matéi Visniec. Nous recherchons de nouvelles dates pour les prochaines saisons, afin de montrer au plus grand nombre ce spectacle que nous souhaitons fortement faire vivre.

 

En 2010, nous nous lancerons également dans une nouvelle aventure : l’adaptation de Femmes de fermes, le livre que Marie-Anne Dalem a consacré à la condition féminine en milieu rural dans le Doubs ces 70 dernières années. Il nous a en effet paru important, pour une compagnie implantée en milieu rural avec un projet de théâtre contemporain comme Paradoxe(s), d’aller à la rencontre des habitants du territoire que nous investissons avec un spectacle qui leur montre comment le théâtre d’aujourd’hui peut leur parler d’eux, loin de tout folklore ou de tout passéisme.

 

Toutes les informations sur ce projet, sur les prochaines dates et sur la vie de la compagnie figureront bien sûr sur notre site internet.

 

Nous remercions chaleureusement nos partenaires qui ont cru en cette première aventure : la Région Franche-Comté, le Département du Doubs, la Ville de Champs-sur-Marne, la Communauté de Commune de Charmoille, le Théâtre de Bligny et l’Institut Culturel Roumain de Paris. Nous remercions du fond du cœur nos mécènes, particuliers et entreprises, qui nous ont apporté un soutien matériel ou financier crucial et une marque de confiance qui nous touche profondément.

 

Au plaisir de partager avec vous de beaux moments de théâtre.

 

Bonne année 2010 !

 

Paméla Ravassard et Henri Dalem

Co-directeurs de Paradoxe(s)

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 11:21

http://www.ebeaujon.org/images/spectacles/lesmanchots.jpgA partir du 21 décembre, trois artistes à l'affiche du Mot "progrès"... jouent à l'Espace Beaujon (Paris 8e) dans un spectacle jeune public scientifique décoiffant : Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ?

Il s'agit de Laurent Labruyère, Raphaël Grillo et Henri Dalem. Leur spectacle tourne depuis un an dans toute la France, et fait rire petits et grands.

Nous vous conseillons de courir les applaudir.

Tous les renseignements sont sur le site de la Compagnie de quatsous, qui produit le spectacle.

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 16:59
Voici une vidéo qui présente Le Mot "progrès" dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux, le premier spectacle de Paradoxe(s). Nous le mettons en ligne à l'attention du public, mais aussi des éventuels programmateurs qui pourront ainsi découvrir un aperçu du spectacle.

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 19:55
A l'occasion de la sortie de Vivre ! et de la reprise du Mot "progrès"... la presse a consacré plusieurs articles à Paméla Ravassard. En suivant ces deux liens, vous pourrez lire les articles parus dans Le Nouvel Obs et Le Progrès.

Ci-contre, une photo de Paméla et de son masque durant les répétitions du Mot "progrès"...

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 19:56
A l'occasion des répétitions du spectacle pour la reprise au Théâtre Jacques Brel de Champs-sur-Marne, Gaëlle Le Boulanger, de la chaine Canal Coquelicot 77, a réalisé un reportage sur notre travail.

Paradoxe(s) joue Le Mot "progrès"... de Visniec
envoyé par Paradoxe_s.

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 10:42

Il faut se précipiter dans les salles obscures pour voir et revoir Pamela Ravassard, co-directrice artistique de Paradoxe(s), à l'affiche dans VIVRE ! à partir du 7 octobre.

Le film est réalisé par Yvon Marciano ; Pamela Ravassard y interprète le rôle de Sophie, l’amoureuse, une des 7 protagonistes de l'intrigue. Quatre garçons et trois filles se rencontrent pour la première fois à l'enterrement de leur meilleur ami Mathieu. Ils ont entre 22 et 26 ans, connaissaient tous Mathieu séparément, et chacun d'eux croyait être son seul ami. Cette rencontre imprévue est pour eux le point de départ de nouvelles amitiés, et d'un nouvel élan. Et surtout, elle leur donne le désir, chacun à sa manière, de célébrer la vie. Voici le lien vers la page du film sur Allociné.

 
Avec Paradoxe(s), Paméla Ravassard jouait hier soir dans Le Mot "progrès"... à Champs-sur-Marne.

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 12:26

Le Mot ’’progrès’’ dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux

de Matéi Visniec

Mardi 6 octobre 2009 à 20h45 au Théâtre Jacques Brel de Champs-sur-Marne (la générale du lundi 5 à 15h est ouverte aux professionnels)

 

Mise en scène, masques et scénographie : Henri Dalem

Lumières : Guillaume de Smeytere

Vidéo : Virgile Pons

Avec Cécile Greinhofer, Paméla Ravassard, Laurent Labruyère, Garlan Le Martelot et Sébastien Libessart, et la participation de Renaud Garnier, Raphaël Grillo, Jean-François Kopf et Adrien Melin.

Durée : 1h45

Avec le soutien du Théâtre de Bligny, de la Région Franche-Comté, du Département du Doubs, de la CCEDEB, de la Ville de Champs-sur-Marne et de l’Institut Culturel Roumain de Paris.

Production : Paradoxe(s) - compagnie Paméla Ravassard et Henri Dalem
 

Quelque part en ex-Yougoslavie, un homme et une femme rentrent chez eux après plusieurs années d’exil. Le père creuse des trous partout. Il cherche les restes de son fils, tué dans les parages. Car la mère ne peut pas faire son deuil sans se recueillir sur une tombe. Alors le mort revient murmurer à ses parents les mots d’un passé qui ne passe pas.

Cette pièce répond aux deux impératifs qui fondent le travail de Paradoxe(s): parler à la fois de nous - de quel autre matériau disposons-nous ? - et du monde qui nous entoure - sinon pourquoi monter sur scène ? Nous dévoiler tout en traitant du monde réel. C’est alors que peuvent naître un regard, une poétique, une théâtralité.


Tarif : 10€ (tarif réduit : 5€) - Réservations : Billetréduc, sur place avant la représentation, ou bien au 01 64 73 49 00

Le Théâtre Jacques Brel est accessible par voiture en 20mn depuis la Porte de Bercy (cliquer ici pour accéder à l’itinéraire) et par RER en 50mn depuis Châtelet – Les Halles (cliquer ici pour accéder à l’itinéraire).

Chargée de diffusion : Mélanie Masounabe - 06 60 51 89 66 - melaniemasounabe@gmail.com 

Partager cet article

Repost0

Actualité

Prochaines représentations de Femmes de fermes les 4 et 5 novembre 2016 en Aveyron (toutes les dates dans le calendrier).

Recherche

Qu'est-ce que Paradoxe(s)

Bienvenue sur blog de Paradoxe(s), la compagnie dramatique fondée et dirigée par Paméla Ravassard et Henri Dalem. Notre compagnie, qui s'est fixée pour but l'exploration du répertoire contemporain, est soutenue par la Région Franche-Comté et le Département du Doubs.

RSS

Cliquez sur le logo pour vous abonner au flux RSS de Paradoxe(s) et recevoir de nos nouvelles à la publication de chaque nouveau billet.