Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 17:04
Dans Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux, c'est finalement Laurent Labruyère qui remplacera Adrien Melin, retenu par les prolongations du Diable rouge où il triomphe au côté de Claude Rich.

Laurent Labruyère a déjà travaillé deux fois sous le direction d'
Henri Dalem, d'abord dans La Guerre, de Goldoni, au Théâtre Mouffetard, où il interprètait les rôles de Don Egidio et de Don Ferdinando, et cette saison dans Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ? (spectacle jeune public).

Co-directeur de la compagnie « Le Rugissement de la libellule », il a joué dans Le Théâtre ambulant Chopalovitch, et Novgorod Sortie Est. Sa première pièce, La Baleine, a été jouée à Nanterre et en Avignon dans une mise en scène dont il était l'auteur.

Il a également joué plusieurs fois au Sudden Théâtre sous la direction de Raymond Acquaviva (Aux Larmes, Citoyens) et de Roch-Antoine Albaladéjo (Ruy Blas, Les Caprices de Marianne, Feydeau inconnu).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Actualité

Prochaines représentations de Femmes de fermes les 4 et 5 novembre 2016 en Aveyron (toutes les dates dans le calendrier).

Recherche

Qu'est-ce que Paradoxe(s)

Bienvenue sur blog de Paradoxe(s), la compagnie dramatique fondée et dirigée par Paméla Ravassard et Henri Dalem. Notre compagnie, qui s'est fixée pour but l'exploration du répertoire contemporain, est soutenue par la Région Franche-Comté et le Département du Doubs.

RSS

Cliquez sur le logo pour vous abonner au flux RSS de Paradoxe(s) et recevoir de nos nouvelles à la publication de chaque nouveau billet.