Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 16:33
Rentrée

La saison a déjà commencé pour Paradoxe(s), puisque nous étions dès samedi dernier à Voiteur (Jura) à l'invitation du Pocket Théâtre pour y jouer Femmes de fermes. De nombreuses dates du spectacle sont prévues à travers la France tout au long de la saison. C'est sa 7ème saison ! et il semble que ce soit loin d'être fini. Toutes les dates sont ici.

Pendant que la tournée continue, nous travaillons ! D'abord sur la structure de la compagnie. Henri Dalem s’apprête en effet à partir diriger le Théâtre des Pénitents, à Montbrison. Le tandem de co-direction formé jusqu'à présent avec Paméla Ravassard va donc devoir trouver un nouvel équilibre. Plein de projets sont sur la table, dont nous parlerons bientôt ici.

Très bonne saison à toutes et à tous.

Repost 0
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 21:36
Voeux 2016

Chères amies, chers amis,

Veuillez accepter tous nos voeux pour la nouvelle année. Pour Paradoxe(s), elle commence à toute vitesse !

Nous sommes actuellement accueillis par le CDN de Besançon Franche-Comté pour travailler sur Le Catographe de Juan Mayorga. Une présentation de sortie de chantier est prévue le 11 février à 20h. Nous espérons que cette soirée sera l'occasion d'intéresser à ce projet de nouveaux partenaires, et de le produire ainsi pour la saison 17-18. 

Puis du 16 au 21 février, nous repreondrons au Théâtre de Belleville notre dernière création, De L'Origine du monde, dont la première à eu lieu fin novembre 2015 à Morteau. Nous sommes très heureux que ce théâtre parisien nous offre la chance de montrer aussi vite ce spectacle en Ile-de-France. 

Enfin nous préparons toujours la tournée 2016-2017 de Femmes de fermes avec Atelier Théâtre Actuel, notre diffuseur depuis la reprise du spectacle à Avignon l'été dernier. Plusieurs dates sont déjà prévues avant l'été (une au Théâtre Fontaire à Paris le 15 février, une autre dans le Seignanx (près de Bayonne) le 28 mai...). Toutes les dates seront bientôt disponibles dans notre calendrier. 

Et puis nous devons réfléchir, en ces temps où les nuages s'accumulent, à la notion d'engagement. Comment faire notre métier aujourd'hui, dans une société où le repli se fait chaque jour plus évident, alors que la violence guette ? La discussion a débutée entre les deux tours de élections régionales - si tendues en Franche-Comté -, et nous serons heureux de la poursuivre avec vous à chaque occasion. Dans ce sens, nous travaillons à la mise en place d'une tournée d'été en Bourgogne Franche-Comté dès 2016 avec Femmes de fermes et De L'Origine du monde. Car il nous semble urgent de labourer inlassablement les territoires et d'y jouer. 

Bien chaleureusement à tous,

Paméla Ravassard, Henri Dalem, et tous les artistes et techniciens de Paradoxe(s) 

 

Repost 0
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 11:05
2015 : voir plus loin que le bout...

Chères amies, chers amis,

Que ces temps soient troublés ne doit pas nous empêcher de vous souhaiter nos vœux les plus sincères pour cette nouvelle année.

Par contre, la crise ouverte dans laquelle semble engagé notre pays nous pousse à revendiquer plus haut encore la dimension politique de notre travail. Le théâtre, lieu de représentation du monde, questionne les identités individuelles et collectives.

Travaillons et jouons, donc, et portons sans cesse le théâtre auprès de ceux qui n'y ont peu ou pas accès. Voilà ce que la compagnie se souhaite à elle même.

Bien sincèrement à tous,

P. Ravassard et H. Dalem

Repost 0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 15:20

http://www.pays-chaumont.com/pics_bdd/visuel_intro_fr_visuel/1272380714_DSC_2713.JPGDans un mois, Paradoxe(s) débutera une saison 14-15 très dense par une représentation de Femmes de fermes à Riaucourt (Haute-Marne). En effet, après la représentation de Femmes de fermes donnée l'an passé au Nouveau Relax (Scène conventionnée de Chaumont), la compagnie a été sélectionnée pour merner une résidence-action en Pays de Chaumont autour de la production d'une petite forme ayant pour thème la place des femmes dans la ruralité sur ce territoire.

De nombreuses représentations, rencontres et ateliers sont prévues durant cette résidence. Merci de vous référer au calendrier pour en prendre connaissance. 

Femmes de fermes continuera par ailleurs de tourner hors de ce cadre, en Franche-Comté et dans toute la France. 

Deux représentations du Mot "progrès" sont également prévues en octobre à Grande-Synthe. 

La compagnie travaille sur d'une nouvelle forme courte, ainsi qu'à la production du Cartographe du dramaturge espagnol Juan Mayorga, un projet très ambitieux que nous portons depuis plus d'un an déjà.

Nous vous tiendrons régulièrement informés de notre actualité ici-même.

Repost 0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 11:05

Chères amies, chers amis,

Tous les artistes de Paradoxe(s) vous souhaitent leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année. 

En 2014, nous aurons encore la joie de vous présenter les deux premiers spectacles de la compagnies. Dès le 1er mars, vous pourrez retrouver les Femmes de fermes à Vieilley (à côté de Besançon), et le 13 mars Le mot "progrès"... au Théâtre de Morteau. De nombreuses autres dates figurent dans notre calendrier.

Nous sommes également très heureux de vous annoncer la mise en chantier de notre troisième production. Le grand auteur contemporain espagnol Juan Mayorga et son traducteur Yves Lebeau viennent de nous autoriser à créer en France Le Cartographe, un texte magnifique autour des enjeux de mémoire. Nous travaillons actuellement à la production de cette anventure, que nous espérons concrétiser en 2015.

Enfin la compagnie réfléchit à une opération originale de diffusion sur Femmes de fermes. Nous allons tenter d'organiser une sorte de festival itinérant à travers toute la France-Comté pour une dizaine de représentations dans des lieux liés au travail, et qui ne reçoivent habituellement pas de théâtre. Notre souhait est d'aller à la rencontre de nouveaux spectateurs. 

En espérant vous retrouver bientôt lors de nos représentations,

Bien sincèrement,

L'équipe de Paradoxe(s) 

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 23:49

http://www.changerdeville.fr/media/thumbnail/big/aide-mobilipass-1285690251.jpgComme chaque année à la même période, la compagnie lance un appel à tous ceux - particuliers et entreprises - qui souhaitent et peuvent nous soutenir financièrement. 

Pourquoi cet appel ? Cette année, nous avons décidé de tâcher de prolonger le succès remporté l'an passé à Avignon avec Femmes de fermes en retentant l'aventure avec notre première création, Le mot "progrès"... de Matéi Visniec. Notre objectif est triple : aller à la rencontre du public et des professionnels avec ce spectacle que nous avons encore peu joué (dans l'espoir d'une tournée à venir), renforcer la notoriété de la compagnie au plan national, et tenter de sensibiliser des programmateurs à notre travail dans la perspective de la production de notre prochain projet : Oedipe à Colone

Mais participer au Festival d'Avignon Off coûte cher : rémunération des artistes, de l'équipe technique et administrative, transports, restauration, hébergement, communication... Durant un mois, ce sont 9 personnes qui vont travailler sans relâche pour faire venir public et professionnels au Théâtre des Lucioles. 

Or à Avignon, impossible de rentrer dans ses frais avec la billetterie. Il faut compter sur les ventes ultérieures du spectacle en tournée, et sur l'apport des subventions (Ministère de la Culture (DRAC Franche-Comté), la Région Franche-Comté et le Département du Doubs) et du mécénat. L'an dernier, de nombreux spectateurs nous ont manifesté ainsi leur estime, ainsi qu'une entreprise de Belleherbe, là où est implantée la compagnie.

Le mécénat, à titre individuel ou entreprenarial, c'est la possibilité d'aider des artistes dans des conditions fiscales avantageuses, et de leur témoigner un soutien concret. Comme Paradoxe(s) est une assocition reconnue d'intérêt général, les dons que nous recevons sont déductible à 66% de vos impôts dans la limite de 20% de vos revenus imposables (et 60% déductibles sur l'IS pour les entreprises,dans la limite de 0,5% du chiffre d'affaires HT).

Le formulaire de don pour les particuliers est disponible ici. Les entreprises peuvent nous contacter pour la rédaction d'une convention. Nous sommes à votre disposition si vous avez la moindre question au sujet de ces dispositifs (contact.paradoxes@gmail.com et 0607554114)

Repost 0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 14:40

Carte-Prd-2013-bis.JPGChères amies, chers amis,

Veuillez accepter les meilleurs vux de Paradoxe(s) au seuil de cette nouvelle année, qui s’annonce à nouveau très intense pour notre compagnie !

Après le succès de Femmes de fermes à Avignon l’été dernier (le spectacle rentre de Guyane et poursuit sa tournée), nous nous apprêtons à reprendre notre production du Mot "progrès" dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux de Matéi Visniec créée en 2009. Nous venons d’obtenir une aide à la reprise du Ministère de la Culture (DRAC Franch-Comté), qui va nous permettre de retourner à Avignon avec ce spectacle afin d’en relancer la diffusion, et de rechercher des partenaires pour notre troisième production, Œdipe à Colone de Sophocle, à laquelle nous travaillons déjà.

Toutes les informations sur ces projets et sur les prochaines représentations de Paradoxe(s) sont accessibles via le calendrier que nous vous invitons à visiter régulièrement.

Nous vous souhaitons une très bonne année 2013, et nous espérons avoir la joie de vous compter nombreux parmi nos spectateurs.

Paméla Ravassard et Henri Dalem, codirecteurs de Paradoxe(s)

Repost 0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 10:34

http://www.doubs.fr/culture/core/templates/defaut/img/logocg.jpgNous avons le plaisir de vous informer que les deux spectacles de Paradoxe(s) actuellement en tournée, Femmes de fermes et Le Mot "progrès"... ont été sélectionnés pour la troisième année consécutive dans le cadre de la prochaine Saison Culturelle du Doubs, un dispositif d'aide à la diffusion mis en place par le Conseil Général. 

Par ailleurs, Le Mot "progrès"...  a reçu le label "Jeune création 25", ce qui augmente le soutien apporté par le Département à cette production. Nous sommes très heureux de cette reconnaissance au moment où nous relançons la diffusion de ce spectacle (prochaine représentation le 6 avril à Baume-les-Dames en présence de Matéi Visniec). 

Les collectivités intéressées peuvent d'ores et déjà prendre contact avec nous ou avec le Service culturel du Département.

Repost 0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 17:26

http://whisky.w.h.pic.centerblog.net/j12261da.gifAu stade où en est Paradoxe(s), le principal enjeu auquel nous faisons face est celui de la diffusion de notre travail : faire en sorte que nos spectacles soient joués et vus par le public le plus large possible, sur un territoire de plus en plus vaste.

A cette fin, nous avons demandé (et obtenu) que nos spectacles soient proposés dans la Saison Culturelle du Doubs pour ce qui est de la diffusion locale, et pour la dimension nationale, nous nous avons décidé d'emmener au Festival d'Avignon notre seconde production, Femmes de fermes. Le Festival d'Avignon est la vitrine du théâtre en France. Tous les programmateurs se pressent dans la Cité des Papes durant le mois de juillet à la recherche des nouveaux talents qu'ils pourront inviter dans leur théâtre les saisons suivantes.

Tout ce travail de diffusion coûte cher. En Franche-Comté, il nous faut parfois jouer dans des lieux où la billetterie ne couvre pas les dépenses engagées par la compagnie. En Avignon, il faudra louer un théâtre, loger et nourrir l'équipe artistique, technique et administrative, mettre en place une bonne communication, et payer tous les participants au projet.

Malgré le soutien renouvelé du Département et de la Région, il est ainsi crucial que nous fassions appel au soutien de particuliers et d'entreprises qui veulent nous aider dans nos projet, et s'associer à notre démarche. Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider ! Comme Paradoxe(s) est une assocition reconnue d'intérêt général, les dons que nous recevons sont déductible à 66% de vos impôts dans la limite de 20% de vos revenus imposables (et 60% déductibles sur l'IS pour les entreprises,dans la limite de 0,5% du chiffre d'affaires HT).

Les formulaires de don sont disponibles ici (formulaire pour les particuliers et formulaire pour les entreprises). Nous sommes à votre disposition si vous avez la moindre question au sujet de ces dispositifs (contact.paradoxes@gmail.com et 0607554114)

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 10:40

chaise-seule-reduit.JPG130 spectateurs étaient réunis samedi dernier dans la salle du Foyer de Charmoille pour assister à la création de Femmes de fermes, la seconde création de Paradoxe(s), dont le nouveau dossier de diffusion est accesible ici.

 

Parmi eux, on comptait, justement, de nombreuses femmes de fermes, certaines ayant même témoigné dans le livre dont notre spectacle est adapté. C’est donc avec une très grande émotion que nous avons donné cette première représentation devant elles, en leur dédiant notre travail.

 

Jouer devant les gens dont on parle… Pour des artistes, il s’agit d’une expérience rare et passionnante. Intimidante aussi. Toutes proportions gardées, qui peut se vanter d’avoir joué Andromaque devant Oreste et Hermione ?

 

Ce risque est au cœur du projet de Paradoxe(s). Nous cherchons à nous emparer du monde d’aujourd’hui, à lui tendre son reflet, et à nous confronter à la perception de notre travail par ceux dont nous parlons. Sans quoi il nous semble que le théâtre ne serait rien d’autre, pour reprendre le mot de Michel Leyris, « que grâce vaine de ballerine ».

 

Pari tenu, si l’on en croit les nombreuses discussions que nous avons pu avoir avec notre public après la représentation.

 

Avec ce spectacle, Paradoxe(s) poursuit son travail d'ancrage en Franche-Comté. D’abord sur la Communauté de communes où nous sommes implantés, où cette création a été finalisée en résidence, et où nous avons mené différentes actions autour du spectacle. Dans le département, ensuite, qui a inscrit notre spectacle dans son programme culturel de la saison prochaine.

 

Mais il ne s’agit pas de cantonner notre travail à un public en particulier, où à un territoir. Nous avons la conviction que l’histoire de nos Femmes de fermes peut intéresser d’autres spectateurs, et pas seulement en milieu rural. A travers l’histoire particulière de ces femmes, nous cherchons à toucher quelque chose d’universel. Le spectacle est destiné à tourner partout en France et même au-delà.

Repost 0

Actualité

Prochaines représentations de Femmes de fermes les 4 et 5 novembre 2016 en Aveyron (toutes les dates dans le calendrier).

Recherche

Qu'est-ce que Paradoxe(s)

Bienvenue sur blog de Paradoxe(s), la compagnie dramatique fondée et dirigée par Paméla Ravassard et Henri Dalem. Notre compagnie, qui s'est fixée pour but l'exploration du répertoire contemporain, est soutenue par la Région Franche-Comté et le Département du Doubs.

RSS

Cliquez sur le logo pour vous abonner au flux RSS de Paradoxe(s) et recevoir de nos nouvelles à la publication de chaque nouveau billet.